Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Crise préélectorale au Bénin : Le Parti du Renouveau Démocratique sort enfin de ses gongs (« Sans le PRD, pas d’élections législatives …»)

1 160
Crise préélectorale au Bénin
Le Parti du Renouveau Démocratique sort enfin de ses gongs
(« Sans le PRD, pas d’élections législatives …»)
Publié le 17/04/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
Longtemps attendue par ses militants, la position des leaders du Parti du Renouveau Démocratique par rapport à la décision du Gouvernement de poursuivre le processus électoral (non inclusives) est désormais connue. Dans un communiqué rendu publique, après une réunion tenue hier mardi 16 avril 2019 sous la présidence de Me Adrien Houngbédji, les “Tchoco-Tchoco” fustigent le grand recul de la démocratie orchestré par la situation préélectorale qui prévaut aujourd’hui au Bénin et pointent du doigt le pouvoir en place. A len en croire, sans le PRD, les élections législatives du 28 avril 2019 n’auront pas lieu.
Lisez plutôt.
COMMUNIQUE DE LA DIRECTION EXECUTIVE NATIONALE DU PARTI DU RENOUVEAU DEMOCRATIQUE (IDEN /PRD) SUR LA SITUATION POLITIQUE PREELECTORALE AU BENIN.
Réunie à Porto-Novo le mardi 16 avril 2019, sous la présidence de Me Adrien Houngbédji, et après avoir entendu les rapports des comités ad ‘hoc qu’elle a mis en place, la DEN/PRD rend public le communiqué suivant :
1-    Le PRD est le plus ancien et le plus représentatif des partis de l’ère du renouveau démocratique. A ce titre, il a participé à toutes les élections organisées au Bénin depuis 1990 et a été représenté à l’Assemblée nationale pendant les sept (7) législatures. Son statut juridique de parti politique a été confirmé par le régime de la rupture ; son certificat de conformité porte le numéro 017/MISP/DC/SGA/DAIC/SA du 26 janvier 2019. Juridiquement reconnu et fort de sa représentativité, le PRD est fondé à présenter des candidats à toutes les élections à venir, qu’elles soient législatives, communales, municipales ou présidentielles. En conséquence, le PRD dénonce les tentatives d’intoxication visant à faire croire à la population que le PRD n’existe plus et n’a plus d’activités.
2-    Le PRD a été fondé pour la défense des valeurs suivantes : liberté, démocratie, tolérance et paix. Ces valeurs sont contenues dans ses documents fondamentaux. Au bout de trente années (30) de pratique, il n’a jamais été pris à défaut sur ces valeurs. Si le PRD soutient loyalement le PAG, c’est pour permettre aux populations qui le représentent d’avoir elles aussi accès à l’eau potable, à l’électricité, aux routes, aux centres de santé, aux écoles, toutes choses dont ces populations ont été privées pendant de longues années du fait de l’appartenance du parti à l’opposition. Il ne faut pas pour autant renoncer à défendre ces valeurs.
3-    La situation préélectorale qui prévaut aujourd’hui au Bénin est un grave recul de la démocratie. En effet, seuls les deux partis récemment créés par le régime sont admis à se présenter aux élections excluant ainsi le PRD et les partis d’opposition. Or en démocratie les élections doivent être inclusives.
4-    Depuis qu’il a refusé d’adhérer aux deux blocs créés par le président de la République, en vue de préserver son autonomie, le PRD et ses dirigeants même aux hauts niveaux sont l’objet de toutes les menaces et intimidations.
Le PRD les a toutes bravées en remplissant les conditions exigées par la loi pour garder son autonomie.
Il y a déjà quelques mois le bruit circulait dans les cercles du pouvoir que le PRD n’ira pas aux élections au grand étonnement des dirigeants et des militants du parti. Les méthodes auxquelles ont recouru les partisans du régime ont consisté à infiltrer le comité chargé de constituer les dossiers de candidature.
Un des nôtres a été commis à cette basse besogne en introduisant dans les dossiers du Parti des pièces suspectées d’irrégularités ainsi que des doublons et ce, avec la complicité active de dirigeants d’un parti fantoche créé par le régime. Grâce à ce stratagème, ils ont fait invalider la liste du PRD par la CENA. Le PRD donnera suite à ces actes devant les instances compétentes.
De telles méthodes sont une négation de la démocratie, de la tolérance et de l’esprit de paix.
5- Quant aux partis de l’opposition, ils ont été écartés du processus électoral parce qu’ils se sont heurtés à l’obstruction du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique qui a refusé de leur délivrer un certificat de conformité. Cette obstruction délibérée est également contraire à la démocratie et à la paix.
Le PRD prend à témoin l’opinion nationale et internationale des dérives qui seront engendrées par cette politique d’exclusion.
Les élections ne sont démocratiques que si elles sont inclusives.
Le PRD dénonce les pratiques décrites ci-dessus et exige l’annulation du processus électoral en cours et l’organisation d’élections législatives inclusives. Toute autre solution est anti-démocratique.
Sans le PRD, pas d’élections législatives
Vive la Démocratie
Vive le PRD
Vive le Bénin
LIRE AUSSI :  Décédé le 26 février 2019 à Paris: Le roi du Tchink Système, Stan Tohon inhumé demain samedi

Porto-Novo,

le

16

avril

2019

                                                                                                    Porto-Novo le 16 avril 2019

                                                                                                               Le Secrétaire Général

                                                                                                                Falilou AKADIRI

1 commentaire
  1. Unknown dit

    Ces traites là ils attendaient quoi pour réagir? Ce qui est sûr<< l'oiseau qui appelle la pluie,se fait mouillé par la même pluie>> .tous nous sommes concernés pour cette lutte, c'est patriotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend