Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Crise politique au Sri Lanka : Une manifestation populaire fait fuir le président, le palais pris d’assaut, le domicile du 1er ministre, incendié

0 661

Une crise qui secoue le Sri Lanka depuis 2019, sur fond de graves pénuries dans le pays, a franchi ce samedi 9 juillet une nouvelle étape. Des dizaines de milliers de manifestants se sont introduits dans la résidence du président, Gotabaya Rajapaksa, pour réclamer sa démission. Ceci, après avoir incendié le domicile de son Premier Ministre. Le président a été contraint de fuir le palais.

Le président Sri Lankais Gotabaya Rajapaksa, en fuite

Sur les réseaux sociaux, d’impressionnantes images circulent, montrant l’ampleur de cet événement, qui a contraint le chef de l’État à prendre la fuite alors que “plus de 100.000 personnes étaient rassemblées à l’extérieur” du palais, relate CNN. Les manifestants se sont installés dans les locaux du palais présidentiel, en profitant de tout ce qui s’y trouvent : bain dans la piscine présidentielle, repos paisible et convivial au salon en regardant en direct le journal à la télévision, repos paisible dans le lit présidentiel, cuisine pour ceux qui ont du talent, dîner à table et dans le jardin, etc. Certains y ont même passé la nuit du samedi 09 au dimanche 10 juillet 2022, pour bien profiter du luxe qui selon eux « appartient au peuple ».

Une image de la manifestation populaire au Sri-Lanka

La colère croissante de la population sri-lankaise, causée par une inflation galopante et de sévères pénuries dans le pays, avait donné lieu à d’importantes manifestations ces derniers jours, à tel point que vendredi 8 juillet, relate Le Temps, “les forces de l’ordre avaient imposé un couvre-feu pour tenter de décourager les protestataires de descendre dans la rue”. La mesure avait toutefois été rapidement levée, “après que des partis d’opposition, des militants des droits humains et le barreau du pays a menacé d’intenter des poursuites contre le chef de la police”.

Le Sri Lanka, rappelle le quotidien canadien Le Devoir, “est entré depuis le début de l’année dans la pire crise économique depuis son indépendance, en 1948, ce qui entraîne des pénuries en cascade et un appauvrissement de ce pays asiatique émergeant de 22 millions d’habitants”.
Plus de détails à venir.

✍🏾La Tempête Infos

Loading...