Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Crise de confiance au haut sommet de l’Etat ivoirien : Le 1er Ministre, Hamed Bakayoko mis sur écoute téléphonique par le Chef de l’État

0 1 730

Au fur et à mesure que l’on s’approche du 31 octobre 2020 (date de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire), les tensions politiques diverses continuent de gagner davantage le terrain et s’invitent jusqu’au camp restreint de la mouvance présidentielle. Au lendemain de son investiture en tant que candidat à la conquête d’un 3è mandat, les relations entre Alassane Ouattara et certains de ses proches collaborateurs ne sont plus aux beaux fixes. Et pour cause, le Chef de l’Etat ivoirien soupçonne ses proches d’avoir travaillé à affaiblir sa position de candidat à un 3è mandat, avant sa rencontre avec Emmanuel Macron qui, jusque là, ne lui a pas donné le quitus, en vérité.

Exacerbé et déboussolé, Alassane Ouattara a fait activer une mission secrète, pour mettre à nus ses proches qui sont devenus tapis dans l’ombre. Au premier rôle de cette mission, Téné Birahima Ouattara encore appelé « Photocopie », le jeune frère du Chef de l’Etat ivoirien.
Et la principale cible dans le viseur, le Premier Ministre Hamed Bakayoko, chargé de la défense, celui là même qui était pressenti pour être le 2è dauphin pour porter la candidature da la mouvance, après le décès de l’ancien premier Ministre Hamadou Gon Coulibaly.

LIRE AUSSI :  Guinea Conakry Presidential Election: 11 candidates face Alpha Conde on October 18th (Discover their identities and political parties)

En effet, selon Chris Yapi, Alassane Ouattara aurait ordonné de placer son Premier Ministre Hamed Bakayoko sous écoute téléphonique permanente. Ainsi, depuis plusieurs jours, chaque appel téléphonique du Premier Ministre serait intercepté, retranscrit, décrypté et déposé sur la table du Président Alassane Ouattra.

Informé de la mission recommandée à ses trousses, Hamed Bakayoko aurait préféré s’acheter un petit téléphonique sans accès internet dont le numéro n’est connu que d’un cercle restreint avec lequel il communique désormais. Selon les indiscrétions, cette attitude du Premier Ministre aurait ravivé davantage les suspicions autour de sa personne déjà pointée du doigt.

C’est dire que les prochains jours nous réservent beaucoup de surprises et de bouleversements au sein du gouvernement Ouattara, à six (06) semaines d’une élection présidentielle à hauts risques.

LIRE AUSSI :  MALI/Affaire violence conjugale : Sidiki Diabaté déposé en prison (Son contrat avec Universal Music Africa suspendu)

A suivre …

Loth HOUSSOU

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend