Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

CRIET/PROCÈS RECKYA MADOUGOU : Le Colonel à la retraite affirme ne jamais vouloir exécuter l’opération d’assassinat de Charles Toko, il aurait accepté l’opération et les 1 million FCfa pour préserver sa vie (Les détails)

0 1 246

14h 27mn, l’audience vient d’être suspendue pour 1 heure de temps à la CRIET, après un long moment d’interrogatoire avec l’exécuteur de l’opération d’assassinat, Ibrahim Mama Touré, Colonel de la gendarmerie à la retraite.

À la barre et à la question de savoir s’il s’est rendu en personne chez Sacca Georges pour pendre l’enveloppe d’argent, le colonel à la retraite Ibrahim Mama Touré répond : Oui. Mais indique que Sacca Georges et lui n’étaient pas très proches.
La défense lui demande sur quelle base Georges Sacca avait placé sa confiance en lui pour l’exécution de l’opération d’assassinat de Charles Toko. Il répond qu’il a certainement été impressionné par son titre d’ancien Colonel.

À une question claire, « Sacca Georges vous dit de faire quoi exactement à Charles Toko ? », Ibrahim Mama Touré répond : « Il m’a demandé de m’attaquer à lui, probablement pour l’assassiner ».
Et il poursuit : « À mon niveau, c’était un projet qui n’était pas sérieux. Mais moi, je le rassurais en lui disant que j’avais apprêté tous les moyens déjà et qu’il faillait me donner 2 millions de Fcfa. On s’est pas entendu sur un montant. Mais il m’a donné 1 million de Fcfa.

Me Renaud Agbodjo, avocat de la défense, demande au colonel à la retraite, Ibrahim Mama Touré pourquoi Sacca Georges, au lieu de lui donner les 2 millions de Fcfa, il a donné 1 million ?
L’accusé estime que c’est sûrement un manque de confiance.

Il poursuit en expliquant n’avoir pas vocation de mettre en danger la vie de Charles Toko. Et qu’il voulait coûte que coûte préserver la vie des Béninois. Donc que c’était du mensonge positif d’avoir accepté la mise en pratique de l’opération. Mais qu’en réalité, il n’a jamais voulu l’exécuter.

Mitraillé de questions par Me Renaud Agbodjo, le colonel Ibrahim Mama Touré révèle que Charles Toko est un parent à lui et qu’il n’aurait pas pu attenter à sa vie. Il ajoute que bien que politiquement neutre, il a souvent travaillé avec le camp de la Rupture depuis 2016.
Quant à l’arrestation de Réckya Madougou, le colonel Mama Touré refuse de donner son opinion sur le camp auquel cette arrestation profite.

Revenant à maintes reprises sur la question de l’exécution du projet d’assassinat de Charles Toko, Ibrahim Mama Touré reaffirme qu’il n’a jamais voulu exécuter l’opération, juste pour préserver sa sécurité, celle de Charles Toko et du peuple Béninois. Il ajoute qu’il faisait tout pour donner de faux espoir à Sacca Georges, le commanditaire. « Si je dis non directement, ma sécurité et celle de Charles Toko seraient menacées. Ils pourront passer par autres moyens pour m’atteindre », a-t-il fait savoir.

A suivre….

✍🏾La Tempête Infos

Loading...