Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Cotonou : Le corps d’un libanais gisant dans un bain de sang, retrouvé chez lui (Béninoise, sa copine est gardée pour enquêtes)

0 9 130

Un drame survenu dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 avril dernier a alerté les habitants des agglomérations du Ciné Vog à Cotonou. Il s’agit d’un libanais dont le corps a été retrouvé dans sa chambre, gisant dans son propre sang, rapporte le quotidien Télégramme. Retrouvée sur les lieux du drame et étant le seul témoin pour la circonstance, la petite amie (de nationalité béninoise) de la victime est gardée dans un commissariat de Cotonou, pour les enquêtes nécessaires et elle sera présentée au procureur ce vendredi 1er mai 2020.

Retour en arrière…

LIRE AUSSI :  BÉNIN : Le père du Ministre de l'Economie et des Finances, décédé du Coronavirus ! 👉🏾Le profil du défunt, en un mot

La scène s’est déroulée dans un appartement de l’immeuble qui abritait le siège de la direction générale du réseau de téléphonie « Moov », sur le long du boulevard Steinmetz. Selon notre source, le libanais retrouvé mort souffrait d’une maladie mentale restée sans traitement depuis un moment, à cause des mesures prises contre le Coronavirus. En effet, un voyage pour le Liban était nécessaire et était perspective, disent-ils, pour le traitement de ce mal.

Pendant la soirée du lundi 27 au mardi 28 avril, sa copine devrait y passer la nuit, comme souvent. Pendant qu’ils étaient là, « sa crise habituelle s’est déclenchée et il a commencé à brutaliser sa copine, jusqu’à même tenter de la tuer », raconte-t-elle. Incapable de le maîtriser, elle a réussi à s’enfermer dans leur cuisine, lieu où elle est restée jusqu’au petit matin du mardi 28.

LIRE AUSSI :  Cotonou : Une partie du marché Dantokpa en feu🔥 (images et vidéos) 👉🏾 Voici la zone ravagée

Mais après qu’elle avait réussi à s’enfermer dans la cuisine, elle criait « …Au secours… ! Au secours… !… », pour alerter son entourage. Mais c’était en vain.
A sa sortie de la cuisine, elle a enfin réussi à alerter l’entourage qui vient découvrir avec elle, le corps de son « chéri » dans son propre bain de sang.
Nous y revenons.

..… Pour ne plus rater aucune information de l’actualité, abonnez-vous gratuitement à la page Facebook de votre journal LA TEMPÊTE en cliquant sur J’AIME (en bleu), une fois sur la page. Pour accéder à la page, veuillez cliquer ici : https://www.facebook.com/hosloth2/https://www.facebook.com/hosloth2/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend