Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Code électoral au Bénin : Retour sur les cinq (5) innovations désormais en vigueur dès les élections générales de 2026

0 654

✍🏾Loth HOUSSOU

La première session extraordinaire de 2024 déroulée le mardi 05 mars 2024 à l’Assemblée Nationale membre  à Porto-Novo, a permis aux députés de la 9 ème législature de voter la loi n°2024-13 portant modification et complément de la loi n°2019-43 du code électoral en République du Bénin par 79 voix pour, 28 contre et 01 abstention.

Initié par l’He Aké Natondé dans l’objectif de renforcer le système partisan et de décourager la création des micro-partis au Bénin, le nouveau Code électoral voté a engendré plusieurs innovations. Il s’agit de :

1- Parrainage des candidats à l’élection présidentielle

Le duo de candidats aux élections présidentielles de 2026 devra être parrainé par au moins 15% de l’ensemble des élus députés et maires. En clair, chaque candidat doit être parrainé par au moins 27,9 élus qui représentent les 15% des 186 élus (109 députés +77 maires).
Les parrainages qui seront reçus devront provenir d’au moins 3/5 des circonscriptions électorales législatives. Un Maire ou député ne peut que parrainer un candidat de son parti politique. Le code permet à ces derniers de parrainer un candidat membre d’un autre parti politique à une seule condition : sur un accord de gouvernance enregistré à la CENA. Ledit accord de gouvernance sera conclu entre les deux partis avant tout dépôt de candidatures.

2- Attribution des sièges au parlement et dans les conseils communaux et municipaux

Pour lever des sièges au Parlement et dans les Conseils communaux et municipaux, chaque parti politique doit obtenir 20% des suffrages exprimés respectivement dans chacune des circonscriptions électorales.

3- Les nouveaux délais des dépôts de candidatures

Le dépôt des dossiers des candidats aux élections présidentielles aura lieu avant les élections législatives et municipales.
Selon l’article 40 nouveau, la déclaration de candidature est présentée deux (2) mois, soit soixante (60) jours avant la date du scrutin, pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale ; soixante-cinq (65) jours avant la date du scrutin, pour l’élection des conseillers communaux ; six (6) mois, soit cent quatre-vingt (180) jours avant la date du premier tour, pour l’élection du duo président de la République et vice-président de la République.

4- Réduction de la caution pour les candidats à l’élection présidentielle

De 50 millions FCfa auparavant et désormais réduite à 25 millions FCfa, la caution est obligatoire pour chaque candidat à l’élection présidentielle au Bénin. Elle sera dorénavant justifiée par une quittance délivrée par la CDC-Bénin, la Caisse de dépôt et de consignation du Bénin.

5- Plus d’organisations d’élections locales au Bénin

Les chefs du village ou des quartiers de ville seront nommés à l’avenir par le parti majoritaire issu des élections communales. En clair, les élections locales ne seront plus organisées au Bénin, en tout cas, selon le nouveau code électoral en vigueur. Ainsi, les titres de conseillers locaux des quartiers ou de villages n’existent plus au Bénin.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X