CNHU de Cotonou : Les travailleurs manifestent leur colère contre la non-augmentation de leurs salaire

CNHU de Cotonou
0 1 008

✍🏾Loth HOUSSOU

CNHU de Cotonou

Depuis la matinée de ce mardi 21 novembre 2023, les travailleurs du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU/HKM), de Cotonou, ont lancé un mouvement d’humeur, contre la non-augmentation de leurs salaires. Il s’agit d’une manifestation pacifique qui consiste à porter une banderole rouge à la tête, pour afficher leur colère vis-à-vis du gouvernement qui tarde à mettre en pratique la promesse d’augmentation de leurs salaires, annoncée depuis bientôt 1 an.

A en croire le Secrétaire général, Gilles Djossou du syndicat des travailleurs du CNHU de Cotonou, « il n’y aura pas de cessation de travail, mais les travailleurs se rendront sur leur lieu de travail avec des banderoles rouges au front », rapporte Bip Fm. Cependant, le mouvement d’humeur, en cours sera poursuivi jusqu’à satisfaction de leur revendication, précise-t-il, avec un ton ferme.

Quid de la promesse non-tenue

Le 7 décembre 2022, le Conseil des Ministres avait décidé de porter le Smig de 40.000 à 52.000 FCfa, à compter du 1er janvier 2023, soit une augmentation de 30%. Une revalorisation des salaires des fonctionnaires applaudie par le peuple qui prend en compte toute l’administration publique par catégorie. Selon notre source, la décision a été mise en application. Mais jusque-là, c’est le statu quo sauf au CNHU/HKM.
Voyant ainsi leur espoir s’estomper, le syndicat des travailleurs du plus grand centre hospitalier du Bénin a décidé de passer à l’action.

Pour rappel, en dehors du Smig (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) qui est passé de 40.000 à 52.000 FCfa, la décision du Conseil des Ministres avait pourtant été claire. « Tout le monde est concerné, le gouvernement a relevé le point d’indice et procédé à des échelles d’augmentation par métiers. Les petits salaires ont obtenu les hausses les plus conséquentes. Ainsi, un chauffeur de l’administration bénéficiera en début de carrière d’une hausse de 66%, la sage-femme d’une revalorisation de 51 à 29% de son revenu actuel, le médecin entre 11 et 10%, l’instituteur entre 34 et 12 %. Les policiers, les militaires, les enseignants, les retraités en profitent aussi. ».
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...