Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Célébration en différé de la « Journée Internationale des droits des Femmes » : Le CDFL et « les Femmes Amazones Démocrates du Littoral » parrainés par l’He Gafari Adéchokan font les derniers réglages pour une réussite totale

0 780
👉🏾Le financement intégral de l’assemblée générale constitutive des personnes handicapées, acté

✍🏾Loth HOUSSOU

Commémorée officiellement tous les 8 mars de chaque année, l’édition 2024 de la « journée internationale des droits des femmes« , continue sa randonnée de célébration dans le monde.

L’He Gafari Adéchokan entouré de ses hôtes, à la fin de la réunion de préparation

A la veille de la célébration en différé de l’événement dans la 15è circonscription électorale du Bénin (du 1er au 6è arrondissement de Cotonou) par l’association des « Femmes Amazones Démocrates du Littoral » et le « Comité de Développement des Femmes du Littoral (CDFL)« , une réunion a été ténue le samedi 16 mars 2024, dans les locaux du siège du cabinet de leur président d’honneur, l’He Gafari Adéchokan. Objectif, mettre les bouchées doubles et poser les jalons pour une organisation réussie.

Au cours de cette importante rencontre qui a duré plus de deux (2) heures d’horloge, le député du parti « Les Démocrates » Gafari Adéchokan et ses hôtes ont abordé tous les compartiments qui entrent en ligne de compte, pour une organisation de taille. A l’en croire, l’événement où seront attendus des milliers de sympathisants et militants du parti « Les Démocrates », devrait avoir lieu entre le 20 ou le 27 avril 2024, en raison de la période des carêmes chrétiens et musulmans en cours.

D’une pierre, deux (2) coups

A l’occasion de cette réunion de préparation, le « Comité de Développement des Femmes du Littoral (CDFL) » et l’association des « Femmes Amazones Démocrates du Littoral » ont pris la décision de financer entièrement l’organisation de l’assemblée générale constitutive des personnes handicapées du 5è arrondissement de Cotonou. Prévue pour fin mars 2024, cette activité de développement aura lieu dans les locaux du Centre de Promotion Sociale (CPS) situés à Xwlacodji.

Alors qu’elle existe depuis plusieurs années, le Centre de Promotion Sociale (CPS) du 5è arrondissement situé à Xwlacodji ne dispose pas encore, jusqu’à ce jour, d’un comité de réadaptation de la base communautaire, contrairement aux cinq (5) autres arrondissements de la 15è circonscription électorale. Face aux difficultés qu’engendre ce vide, des responsables en service au sein du CPS de Xwlacodji ont manifesté leur besoin, en adressant leurs doléances au Comité de Développement des Femmes du Littoral (CDFL) ». Doléances que le creuset parrainé par l’He Gafari Adéchokan a accepté de satisfaire.

Ainsi donc, avant la célébration en différé de la « Journée Internationale des droits des Femmes » par l’association des « Femmes Amazones Démocrates du Littoral » en collaboration avec le « Comité de Développement des Femmes du Littoral (CDFL) », aura lieu une assemblée générale qui permettra de mettre en place le comité de réadaptation de la base communautaire du Centre de Promotion Sociale du 5è arrondissement de Cotonou, les tout prochains jours.

Au nom du développement

Selon l’He Gafari Adéchokan, dès que le comité de réadaptation à base communautaire sera mis en place, celà permettra sans doute, de capter les avantages pour les handicapés vivant dans l’arrondissement. Celà permettra d’aider également les handicapés à prendre en charge leurs handicaps, et voir comment les aider à s’intégrer au niveau social.

« Le comité qui sera mis en place sera composé des handicapés eux-mêmes qui s’organisent. Et les formels au niveau du Centre de Promotion Sociale de Xlacodji vont prendre en charge le suivi du comité qui sera mis en place sur leur initiative », a-t-il fait savoir.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X