Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Célébration des 50 ans d’Amitié Sino-Béninoise à Ganvié : Jean Lokossou Kéta et Germain Tagnanta écrivent en lettres d’or une histoire de la promotion du Kung-Fu au Bénin

0 1 293

Pour la première fois, la population du Bénin a savouré le déroulement d’un festival d’arts martiaux chinois (Kung-Fu) d’envergure internationale, dans le village lacustre de Ganvié. Déroulé ce samedi 17 décembre 2022 sur le terrain de Sport du Collège d’Enseignement Général de Havè, dans l’arrondissement de Ganvié 2, le festival était sous la bénédiction de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin, Peng Jingtao et le directeur du Centre Culturel Chinois au Bénin, Wei Jun présents sur les lieux.

Le directeur du Centre Culturel Chinois au Bénin, Wei Jun recevant son attestation de Mérite
L’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Peng Jingtao saluant les invités

Organisé par la fédération béninoise de Kung-Fu dirigé par Germain Tagnanta et la ligue régionale Atlantique-Littoral présidée par Jean Lokossou Kéta, dans le cadre de la célébration des 50 ans d’Amitié et de coopération entre la Chine et le Bénin, le festival a mobilisé des milliers de spectateurs et donné naissance à de grandes perspectives pour la promotion des arts martiaux chinois dans la localité.

Au rendez-vous, 300 athlète de 26 différents clubs provenus des ligues Atlantique-Littoral, Ouémé-Plateau et Zou-Collines de Kung-Fu ont competi en « Sanda » (combat) et « Taolu » (démonstrations de techniques de combat). Au final, chacune des 03 ligues ont remporté un trophée.
S’en sont suivies des enveloppes financières, des médailles, des attestations d’honneur, des attestations de participation.
Des dizaines de tee-shirt, casquettes, agendas, casques pour oreilles, etc. ont été distribués aux lauréats.

Pourquoi avoir choisi Ganvié ?

Le président Jean Lokossou Kéta lors de son allocation d’ouverture du festival

Président du comité d’organisation du festival, le président de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu, Jean Lokossou Kéta, natif de Ganvié, a justifié le choix du lieu qui accueilli l’événement. « Les plus grands événements sont souvent concentrés à Cotonou, au détriment des autres villes. Il fallait sortir de l’ordinaire et proposer une localité hors du commun », éclaire-t-il.

Paul Kéta, le Chef d’arrondissement de Ganvié 2

« C’est ainsi que les membres du comité d’organisation ont pensé à Ganvié, l’une des plus grandes attractions touristiques du monde que le gouvernement de Patrice Talon ambitionne de revaloriser et de réinventer », ajoute-t-il à son auditoire composé de plusieurs autres personnalités dont le préfet de l’Atlantique (qui s’est fait représenter), le Maire de Sô-Ava Jean Méjor Zannou, les chefs d’arrondissements de Ganvié 1 et de Ganvié 2 (Paul Lokossou Kéta son géniteur).

Dès début 2023, les populations de Ganvié pourront, eux aussi, commencer à prendre connaissance des arts martiaux chinois, car un centre d’initiation au Kung-Fu y sera implanté.
À suivre.

Anastasie Chodaton, marraine de l’événement
Le Maire de la commune de Sô-Ava, Jean Méjor Zannou et le président de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu, Jean Lokossou Kéta

➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...