Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Burkina : L’ambassade de France et l’Institut français pris d’assaut et incendiés par des manifestants en soutien au capitaine Ibrahim Traoré

0 2 312

Les putschistes pensent que le chef de la junte, démis vendredi du pouvoir après un coup d’Etat militaire, préparerait une « contre-offensive » depuis « la base française de Kamboinsin », un camp militaire proche de Ouagadougou, ce que la France dément.

En fin d’après-midi, samedi 1er octobre, deux institutions françaises ont été prises pour cible par des manifestants : un incendie s’est déclaré devant l’ambassade de France à Ouagadougou et un autre devant l’Institut français à Bobo-Dioulasso.

En effet, les putschistes ont affirmé samedi après-midi dans une allocution télévisée que le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba préparait une « contre-offensive » depuis « la base française de Kamboinsin », un camp militaire proche de Ouagadougou où des forces spéciales françaises forment leurs homologues burkinabè. Le ministère des Affaires étrangères français a « démenti formellement toute implication dans les évènements en cours depuis hier au Burkina ».

Prêts à soutenir le nouvel homme fort aux commandes, la population n’a pas hésité à se faire entendre.
Vidéo et photo.

Vidéo 👇🏾👇🏾

La Tempête Infos

Loading...