Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Bénin : Un candidat de l’opposition aux législatives de 2023 au cœur d’une affaire d’escroquerie à hauteur de plusieurs millions de FCfa

0 2 878

Candidat aux élections législatives de janvier 2023, Kossivi E. est cité dans une affaire d’escroquerie. Selon les faits rapportés par ses protagonistes, le préjudice dans cette affaire est chiffré à 12.500.000 FCFA. Malgré l’intervention de la justice et même le règlement à l’amiable qu’aurait souhaité l’intéressé, la situation n’est pas encore réglée.

Kossivi E., importateur, candidat FCBE 2e titulaire aux législatives de janvier 2023, dans l’une des circonscriptions électorales du Mono-Couffo, sur la liste du parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), est en conflit financier avec une société de la place. L’affaire a été portée devant la justice, mais le sieur Kossivi ne se serait jamais présenté aux différentes convocations.

Selon notre source, deux convocations ont été émises par la Brigade économique et financière (Bef) dans cette affaire, mais en vain. En effet, suite à une plainte déposée par les représentants de la société EA/Corporation, Kossivi E. a été invité à s’expliquer. Mais, ce dernier n’aurait pas répondu aux convocations de la Bef, délivrées le 14 avril et le 19 avril 2022. Pour faire le retour aux plaignants, le chef village de Houngbamey dans la commune d’Aplahoué, Edmond E., a inscrit sur les deux convocations : « refus de prendre ».

Retour en arrière

Pour satisfaire à une commande, les représentants de la société EA/Corporation ont pris contact avec Kossivi E., Président Directeur Général (PDG) d’une société exerçant dans le commerce général, pour achat de 100 tonnes de Soja. « Il devrait nous livrer les 100 tonnes à 32 500 000 francs CFA à raison de 325 f/Kg », a confié l’un des plaignants.

Sur la base du prix conclu, Kossivi E. a émis une facture proforma à la demande de ses clients. Cette facture consultée par BENIN WEB TV a été effectivement arrêtée à la somme de 32 500 000 francs CFA. Pour avancer son fournisseur, EA/Corporation avait fait un premier versement de 12 500 000 francs CFA le 09 décembre 2021 à 13 heures 53 minutes, comme l’indique le bordereau de versement.

Le bras de fer…

Après avoir versé les 12 500 000 francs CFA, les représentants de la société EA/Corporation ont rencontré des empêchements pour la suite du versement. Face à cette situation, Elfried T., Rahmane O. et Michel P., tous représentants de EA/Corporation ont demandé à leur partenaire de livrer d’abord les premiers sacs de Soja pour le compte des 12 500 000 francs CFA.

La demande de livraison des premiers sacs de Soja n’a pas prospéré auprès de Kossivi E. Selon les dires des clients, ce dernier leur a fait savoir, qu’ils devraient verser le reste des sous avant de songer à une quelconque livraison. Plus loin dans les échanges, EA/Corporation a exigé le remboursement des 12 500 000 francs CFA à défaut de la livraison des sacs de Soja.

« Nous lui avons envoyé une sommation par le biais de notre huissier. Mais il n’a pas répondu favorablement. Au contraire, il nous a envoyé à son tour une sommation pour exiger le payement de la totalité des 32 500 000 francs CFA indiqués sur la facture proforma », ont confié les protagonistes de Kossivi E.

Plainte à la Brigade Économique et Financière (BEF)

Après avoir relancé plusieurs fois Kossivi E. sans suite favorable, les clients ont entrepris des démarches pour porter l’affaire devant la justice. C’est ainsi que le Procureur du Tribunal d’Aplahoué où réside l’intéressé a été informé du dossier. Mais toutes les démarches menées pour entendre le sieur Kossivi E. ont été vaines.

Le 08 mars 2022, une autre plainte a été déposée à la Brigade économique et financière (Bef) à Cotonou. Dans cette plainte que BENIN WEB TV a pu consulter, les plaignants indiquent qu’ils ont été victimes d’arnaque. « Nous avons été victimes d’une arnaque et nous souhaiterions que justice soit faite. En effet après un empêchement dans notre chronogramme dans le paiement du montant global de la facture pro-forma, l’individu dénommé Kossivi E., après avoir reçu plus d’une dizaine de millions de notre part suite à une transaction pour achat de produits tropicaux ne veut plus nous rembourser. Par ailleurs, nos diverses tentatives de récupérer l’argent ou le produit contre la somme qu’il a reçu ont été vaines », peut-on lire dans la plainte.

Comme indiqué plus haut, Kossivi E. n’a pas répondu aux deux convocations qui lui ont été adressées par la Bef. Depuis des mois, le dossier est resté sans suite à ce niveau.

Tentative de règlement à l’amiable

Selon les représentants de EA/Corporation, Kossivi E. qui était resté sans nouvelle pendant plusieurs mois, est réapparu pour demander un règlement à l’amiable. Selon les informations, il aurait pris contact avec ses clients par une personne interposée.

Dès que le contact a été rétabli, Kossivi E. aurait promis de rembourser les 12 500 000 francs CFA en versant 500 000 mille francs CFA par mois. Réticents au début, les clients disent avoir refusé la proposition au début. Mais finalement, ils se sont accordés avec Kossivi E. pour le principe de remboursement.

Jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, les représentants de la société EA/Corporation affirment que Kossivi E. ne leur a pas versé un seul franc.

Entre mutisme et exigences

Contacté par BENIN WEB TV, le sieur Kossivi E, après plusieurs heures de discussions superficielles n’a pas souhaité aller au fond du dossier. Toutes les questions qui lui ont été adressées pour avoir sa version des faits sont restées sans réponse. Il était visiblement plus intéressé par les adresses complètes des plaignants qu’il exigeait d’avoir.

Avec Bénin Web TV
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...