Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Bénin / Tuerie de l’armée pendant les violences post électorales des 01 et 02 mai derniers : « Affaire non lieu », selon le Tribunal de Cotonou

0 53
Bénin / Tuerie de l’armée pendant les violences post électorales des 01 et 02 mai derniers
« Affaire non lieu », selon le Tribunal de Cotonou
Publié le 31 Oct. 2019 à 12h 51’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE

Une décision de justice fait mouvementer la toile, depuis quelques heures au Bénin. Il s’agit de la décision concernant le sort réservé aux auteurs ayant occasionné des morts (07 morts, selon les reportages de la presse internationale) lors du gigantesque soulèvement populaire des 01 et 02 mai 2019 à Cotonou et dans quelques autres villes du Bénin.
Selon les sources du Tribunal de première Instance de première Classe de Cotonou, le juge d’instruction a rendu une « ordonnance de non lieu pour auteurs inconnus » dans la procédure relative aux décès, au lendemain des élections législatives du 28 avril dernier, une instruction sur les cas de trois villes à savoir Cotonou, Tchaourou et Savè.
Et déjà, les commentaires fusent de partout.
En effet, après la tension postélectorale, le parquet de Cotonou, a ouvert une information contre X du chef d’homicide volontaire, en juillet dernier. Ce qui a requis le juge de faire une lumière sur les tueurs des sept (07) morts enregistrés à Cadjèhoun (Cotonou), quartier où réside l’ancien Chef d’Etat, Boni Yayi, et dans les deux autres villes.
Et hier mercredi 30 octobre 2019, la décision est tombée : « affaire non lieu ».

Pour le juge du 4er cabinet qui a rendu la décision, les enquêtes préliminaires de la police judiciaire et les personnes entendues par le juge, ne lui auraient pas permis d’identifier les auteurs du meurtre. Résultat, il a dû rendre une « ordonnance de non-lieu » qui, quoi qu’on dise, n’est que l’ouverture d’un débat sous plusieurs pistes.

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  « NOEL DES ENFANTS AUTOUR DES JEUX SAINS » : 1.000 enfants et adolescents de 02 à 15 ans dans la chaleur festive au CEG Akadjamey le 25 décembre prochain (Un cadeau, un repas, une boisson et plusieurs types de divertissements offerts à chaque enfant, contre 1.000 F Cfa)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend