Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Bénin : Pourquoi l’huissier de justice qui s’est opposé à la « démolition » de son immeuble à Togbin, a été suspendu pour 5 mois

0 2 038

Loth HOUSSOU

A l’occasion du Conseil des Ministres tenu ce mercredi 3 avril 2024, l’huissier de justice, Me Bérenger Yaovi Agbogba, titulaire de la charge de Comè créée par décret n° 2016-749 du 7 décembre 2016, a été suspendu de ses fonctions, par le Ministre de la justice, pour une période de 5 mois. Ceci, à la suite d’une procédure disciplinaire devant la Chambre des huissiers de justice du Bénin. Cette sanction fait suite à des actes qualifiés de « manquements graves et répétés » qu’il a posés dans le dossier d’expropriation à Togbin.

En effet, l’huissier de justice s’était farouchement opposé à la démolition de son immeuble dans le cadre de l’expropriation pour la mise en œuvre du projet  »Route des pêches », en février 2024. Non seulement il s’était opposé à une décision de justice, il a utilisé son costume professionnel pour se mettre en spectacle le 22 février 2024 sur la dalle de son bâtiment qui n’est pas le siège de sa charge, pour prononcer à l’endroit des forces de l’ordre en mission, des invectives contraires à son état, afin de s’opposer à la démolition de l’immeuble. Et comme si cela ne suffisait pas le, quatre (4) jours plus tard, soit le 26 février 2024, tout en s’exposant à nouveau son costume professionnel, il a fait réaliser une vidéo diffusée à foison sur les réseaux, pour incriminer l’Etat au mépris des décisions judiciaires rendues de façon régulière.

Or, selon les dispositions de l’article 44 de la loi 2001-38 du 08 Septembre 2005 portant statut des Huissiers de Justice,.« le costume professionnel symbolise l’appartenance à la justice et constitue le signe d’effacement de ce qui est personnel au profit de la seule cause de la loi. Il impose le respect des valeurs du serment, la dignité et le respect dû au statut. Utiliser le costume professionnel distinctif des gens de justice, à des fins personnelles et subjectives pour contester Ia justice et afficher des revendications politiques est gravement contraire aux règles de la profession notamment celle d’huissier, bras séculier d’exécution des décisions de justice ».

Interpellé par la Chambre des huissiers de justice, l’intéressé, Me Bérenger Agbogba a reconnu la gravité des faits qui lui sont reprochés et s’est d’ailleurs confondu en excuses, rapporte une source crédible. C’est donc eu égard à tout ceci, qu’une suspension de cinq (5) mois a été prononcée à son encontre, conformément aux dispositions prévues par la loi.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X