Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

BÉNIN/« Ils étaient une centaine. Ils avaient tous, le visage masqué. Ils m’ont dit que si…» : Un citoyen Béninois raconte ce que les djihadistes lui ont dit à Porga

0 2 916

Localité frontalière entre le Bénin et le Burkina Faso, Porga est un village de l’arrondissement de Dassari dans la commune de Matéri (département de l’Atacora).

Désormais classée telle une zone rouge à cause des différentes attaques djihadistes contre la position de l’armée béninoise en décembre 2021, cette zone où sont déployés en grand nombre les militaires et les policiers Béninois, a permis à un citoyen béninois qui s’y était rendu il y a environ un mois, de faire une étrange découverte.
Il s’agit d’un habitant de la zone qui confie à TV5 Monde avoir rencontré des terroristes.
Lire son récit:

« Ils étaient une centaine. Ils avaient tous, le visage masqué. Ils m’ont dit que si les habitants de la zone ne voulaient pas d’ennuis, il fallait fermer toutes les écoles où on apprend le français et aussi les églises. L’Islam et le coran devaient désormais occuper toute la place » raconte l’homme sous couvert d’anonymat.

« Certains sont sûrement même cachés dans la population au Bénin »

Depuis cette rencontre avec les djihadistes , l’homme ne cache pas son inquiétude. « Ça fait un moment qu’on entend parler des djihadistes du Burkina Faso et ça y est , ils sont là. Certains sont sûrement même cachés dans la population au Bénin. Si ça se trouve on les côtoie dans la journée sans le savoir » a déclaré cet habitant de Porga qui dit s’inquiéter pour sa famille « car on sait de quoi ils (les djihadistes) sont capables ».

✍🏾La Tempête Infos, avec La Nouvelle Tribune Infos

Loading...