Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

BÉNIN/Fragilisés par la menace de suspension de leurs contrats : Les aspirants aux métiers de l’enseignant (AME) suspendent leur grève (L’intégralité de leur motion)

0 1 055

Alors qu’ils avaient menacé d’aller le plus loin possible afin d’obtenir la satisfaction à leurs diverses revendications, les Aspirants aux Métiers de l’Enseignant au Bénin ont déjà déposé les armes, face à la menace du gouvernement, seulement après 48 heures de grève.

En effet, dans une note envoyée aux directeurs départementaux des enseignements secondaires et de la Formation professionnelle de l’Atlantique, du Mono et de l’Ouémé le 03 décembre dernier, le Ministre a annoncé l’annulation des contrats et le remboursement systématique de tous les aspirants signataires de la motion de grève qui devrait durer 72 heures, renouvelable chaque semaine.

Fragilisés, les responsables ont dû suspendre leur mouvement de grève et ont demandé à leurs collègues de retrouver les chemins des classes.
Pour rappel, ces enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire dont la plupart étaient des vacataires recrutés par le gouvernement de Patrice Talon en 2019 et 2020 luttent pour le retour au quota horaire hebdomadaire normal, un contrat de 12 mois sur 12 avec les mêmes avantages que les permanents et l’insertion définitive.
Lire leur motion de levée de la grève

Suspension de la Motion de grève en cours

– Vu le suivi partiel de la motion de protestation, constaté par la Fédération alors qu’elle avait été véhétement réclamée par la base ;

– Vu que les cours ont systématiquement repris hier lundi 06 décembre 2021 après la publication de la note de suspension du contrat des signataires de motion;

– Vu que les collègues ont repris les activités pédagogiques aujourd’hui mardi 07 décembre 2021 malgré tout;

– Vu que des cellules représentatives de la FéNaCEPIB dans plusieurs départements ont levé la motion à leur niveau sans prendre au préalable l’avis de la Fédération,

La Fédération Nationale des Collectifs des Enseignants Pré-Insérés du Bénin(FéNaCEPIB), après avoir consulté toutes ses coordinations départementales, décide de lever la motion de protestation et de boycott des activités pédagogiques qui devrait expirer demain mercredi 08 décembre 2021.
Elle remercie par ailleurs tous les AME, qui, malgré tout, sont restés fidèles au mot d’ordre pour le sens de dignité et les invite à reprendre les cours.

Fait à Cotonou, le 07/12/16.

Pour la FéNaCEPIB,

Les porte-parole

Ferdinand Sourou MISSENHOUN
Pierrot Sourou Léon AKODJENOU

✍🏾La Rédaction

Loading...