Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Bénin : Deux députés de la mouvance demandent la condamnation des députés de l’opposition à la Cour Constitutionnelle

0 4 345

À travers une requête enregistrée sous le n°0960/158/REC-23 formulée auprès de la Cour Constitutionnelle, l’He Aké Natondé et Assan Séibou respectivement président du groupe parlementaire « Union Progressiste le Renouveau » et « Bloc Républicain » demandent la condamnation des députés de l’opposition, Les Démocrates. Ceci, pour violation de l’article 35 de la Constitution et de la décision DCC 23-054 du 09 mars 2023 portant réélection des autres membres des commissions permanentes de l’Assemblée nationale, 9è législature.

De quoi s’agit-il ?

En effet, jusqu’à la date d’aujourd’hui, tous les membres des commissions permanentes de l’Assemblée nationale ne sont pas encore au complet. Et pour cause, les députés « Démocrates » ont refusé les postes de « Secrétaire permanents » à eux concédés par les députés de la majorité présidentielle qui ont déjà occupé les postes de président de toutes les 05 commissions. Notre source révèle que les députés de l’opposition exigent tout au moins des postes de vice-président de certaines commissions, à défaut des postes de président auxquels ils ne peuvent plus avoir droit, suite à la décision de la Cour Constitutionnelle qui avait ordonné la reprise des élections des autres membres des dites commissions permanentes.

Ainsi, lors de la séance plénière le 27 avril 2023 où devrait se dérouler l’élection des autres membres, rien n’a bougé. En dehors des postes de Secrétaires qui sont désormais vacants, tous les autres postes sont occupés par les députés de la mouvance.

La Cour Constitutionnelle va-t-elle trancher et ordonner les députés de l’opposition de rentrer dans les rangs contre leur gré ?
On attend de voir.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X