Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

BÉNIN/Auteurs d’accidents mortels répétitifs ces derniers jours : Trois (03) chauffeurs de l’entreprise EBOMAF déposés en prison

0 1 311

Des conducteurs de l’entreprise burkinabè spécialisée dans la construction de routes, EBOMAF, déposés en prison au Bénin. Et pour cause, ils ont occasionné des pertes en vies humaines par des accidents mortels sur les axes routiers, à cause de leur excès de vitesse.

Le tout dernier accident mortel qui a réveillé les autorités de leur sommeil fut celui qui a occasionné la mort de deux (02) jeunes femmes sur le carrefour Arconville à Abomey-Calavi, la semaine dernière, par un conducteur de cette entreprise. Alors qu’elles étaient toutes deux à moto, l’une des victimes a été écrasée et a rendu l’âme sur le champs. La seconde, elle aussi était décédée de ses blessures, quelques heures après, malgré les soins intensifs.

Mesurant la portée de la situation, le Ministre des transports et des infrastructures routières Hervé Hèhomey avait effectué une descente sur les lieux du crime. Après avoir organisé des séances d’échanges d’urgence avec les responsables de l’entreprise, il a décidé de prendre ses responsabilités. Première décision, le conducteur auteur du drame a été déposé à la prison d’Adjagbo (Abomey-Calavi) le lundi 25 janvier 2021. Bien avant lui, deux autres chauffeurs (criminels) de la société EBOMAF ayant occasionné des pertes en vies humaines quelques jours avant, ont également été mis en détention dans la même prison.

Des mesures salutaires qui, sans doute, permettront aux autres conducteurs de véhicules gros porteurs, qu’ils soient en contrat avec EBOMAF ou avec autres entreprises, à désormais prendre conscience, pour faire preuve de discipline, de professionnalisme et de vigilance au volant.

La Rédaction

Loading...