Tempête Infos
Tempête Infos

Bavures policières et excès de zèle lors des contrôles routiers : Un commissaire limogé à Cotonou, plusieurs autres policiers mis aux arrêts

👉🏾Lire le communiqué de la police républicaine

✍🏾Loth HOUSSOU

A travers un communiqué officiel publié lundi 15 avril 2024, la direction générale de la police républicaine dit avoir pris connaissance des déviances de certains fonctionnaires de la police républicaine chargés de faire respecter le code de la route.

Soumaila Yaya, DGPR

« Plusieurs fonctionnaires de police impliqués ou cités ont été mis aux arrêts », peut-on lire dans cette note signée par la hiérarchie policière qui dit avoir pris ses responsabilités face à la situation. Mieux, ce lundi 15 avril 2024, un commissaire  d’arrondissement de Cotonou a d’ailleurs été limogé pour une affaire d’excès de zèle de l’un de ses agents. Ceci, suite à plusieurs plaintes et des vidéos montrant des policiers en plein excès de zèle et en pleine bavure dans plusieurs localités du Bénin. Lire l’intégralité du communiqué.

Communiqué de la Police Républicaine

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux sont secoués par une résurgence inquiétante de déviances parmi les fonctionnaires chargés de faire respecter le code de la route. Ces actes, contraires aux valeurs et aux principes fondamentaux qui ternissent l’image de marque de l’institution policière, ont suscité de vives réactions au sein de la haute hiérarchie.

En effet, en prélude au lancement de cette campagne, des communiqués officiels avaient été diffusés pour rappeler aux fonctionnaires de Police la nécessité de faire preuve de professionnalisme et de retenue dans l’exercice de leurs fonctions. Ces rappels à l’ordre visaient également à mettre fin, aux tracasseries policières et aux actes de rançonnement et surtout aux violences inutiles à l’acabit de celles qui ont récemment défrayé la chronique.

Face à ces pratiques, des mesures fermes ont été prises par les autorités. D’ailleurs, plusieurs fonctionnaires de police impliqués ou cités ont été mis aux arrêts, témoignant ainsi de la volonté de l’institution à combattre ces dérives.

Le limogeage ce lundi 15 avril, d’un commissaire  d’arrondissement de la ville de Cotonou pour une affaire d’excès de zèle de l’un de ses agents déportés par le conducteur d’un mini-bus, illustre la détermination des autorités à assainir les rangs et à restaurer la confiance du public envers la police.

Ces événements soulignent l’importance cruciale pour l’institution policière de promouvoir un service public exemplaire, respectueux des droits des citoyens et en accord avec les principes démocratiques. Il est essentiel que chaque agent de police soit conscient de la responsabilité qui lui incombe et agisse avec intégrité, respect et professionnalisme.

En définitive, la lutte contre les dérives des fonctionnaires de police constitue un défi majeur et quotidien pour l’institution, mais aussi une opportunité de renforcer sa légitimité et sa crédibilité aux yeux de la population.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X