Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Autoproclamé « président élu » du Togo : L’opposant Agbéyomé Kodjo arrêté ce mardi ! (Voici les raisons de son arrestation)

1 6 851

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo, Agbéyomé Kodjo n’est plus libre de ses mouvements. Il aurait été mis aux arrêts dans la matinée de ce mardi 21 avril 2020, dans son domicile à Lomé, rapporte Le Républicain infos.

L’alerte de la tentative de son arrestation avait été donnée par son grand soutien et mentor, Monseigneur Podzro, hier lundi 20 avril dans un message vocal qui a été divulgué via les réseaux sociaux. Selon nos recoupements, son domicile avait d’abord été encerclé par la gendarmerie qui a fini par lui mettre la main dessus.

Les mobiles de son arrestation…

En effet, le président du « Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement « (MPDD) Agbéyomé Kodjo s’est autoproclamé « président de la République élu du Togo ». Ceci, après avoir critiqué et rejeté ouvertement les résultats définitifs donnés par la Cour Constitutionnelle du Togo qui l’a crédité de 19, 46 % de suffrages contre 70,78 % pour le vainqueur Faure Gnassingbé au pouvoir pour un 4è mandat consécutif.

Mieux, le président autoproclamé a nommé son Premier Ministre et organisé une marche pacifique de protestation dans la capitale togolaise. Il sera trois (03) fois de suite convoqué (sans réponse) par le Service Central de Renseignements et d’Investigations Criminelles de la gendarmerie nationale (CSRIC) pour troubles aggravés à l’ordre public et atteinte à la sûreté de l’État.

Mais puisque force doit rester à la loi, un mandat d’arrêt a été délivré à son encontre, la semaine écoulée.

Et depuis plusieurs heures, il est dans la maille du SCRIC, pour répondre de ses forfaits politiques.

Aux dernières nouvelles, l’opposant au régime Faure Gnassingbé risque la prison. Son immunité parlementaire a été levée il y a quelques le 16 mars 2020.

On y revient.

Loading...