Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

« Attestation de résidence »: Désormais à 2.500 F Cfa, voici les 3 différentes étapes à franchir impliquant le trésor public, pour son obtention au Bénin

0 3 989

Au Bénin, la délivrance des « attestations de résidence » ne relève plus uniquement de la compétence des chefs de village ou de quartier, comme auparavant. Non seulement son obtention oblige le citoyen demandeur à débourser une somme de 2.500 F Cfa (contre 1.000 F auparavant), le processus implique désormais l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), le trésor public, la mairie et bien sûr, le chef du quartier ou de village.

Première étape, le citoyen doit se rendre chez le chef du quartier ou de village, payer une fiche de renseignement qui est fixée à 500 FCFA. 2è étape, il doit se munir de son Certificat d’Identification Personnelle (CIP) et celui de son témoin, c’est-à-dire la personne à contacter en cas de recherche, se rendre au Trésor public pour payer une quittance de 2.000 FCFA. 3è étape, Pour la 3è et dernière étape du processus, le citoyen demandeur se rend à la mairie avec la fiche obtenue chez le chef du quartier/village et la quittance, pour obtenir enfin son « attestation de résidence ».

En effet, ce nouveau processus permet à l’État de contrôler la délivrance de cette pièce. La nouvelle formule garantit la traçabilité. « Avant, le citoyen prend l’attestation et c’est entre le chef quartier/village et lui. Ça n’a aucune trace, pas d’archivage. Aujourd’hui, ça passe par un fichier de l’État, de l’ANIP et on sait que vous avez pris quelque chose », clarifie et justifie un élu local au micro de Frissons Fm.

Mais déjà, ce nouveau processus et coût fixé par l’État n’est pas de goût de plusieurs citoyens.
A suivre…
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...
X