Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Assemblée nationale : A peine ouverte, la plénière de ce mercredi reportée au lundi 26 février (les raisons) 👉🏾Le suppléant de feu Abel Sourokou, installé

0 1 821

✍🏾Loth HOUSSOU

Alors qu’elle était annoncée pour 10 heures 00, la première session extraordinaire de l’année 2024 de l’Assemblée nationale s’est ouverte à 12h 30 minutes, ce mercredi 21 février 2024. Les élus du peuple s’étaient, en effet, donné rendez-vous au palais des Gouverneurs, pour l’étude et l’examen de 12 projets de lois dont la proposition de loi portant révision de la Constitution du Bénin et celle portant relecture du Code électoral.

Sur les 109 députés de la 9ème législature convoqués, seuls 89 ont répondu présents. Mieux, la session s’est ouverte après plus de 2 heures de retard, et dans une ambiance électrique. Et pour cause, les élus avaient du mal à s’accorder sur l’ordre du jour.
Face à cette ambiance, le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a suspendu et carrément reporté la plénière au lundi 26 février 2024.

L’He Abou Torou installé

Cependant, avant l’ouverture des débats, le suppléant de feu Abel Sourokou, l’He Abou Torou (UP le Renouveau ) a été installé de député de la 9è législature par le bureau de l’Assemblée nationale, conformément au code électoral.

L’He Abou Torou, le suppléant de feu Abel Sourokou

Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X