Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

LES ARCHIVES du 229🇧🇯 : Du roi GhĂ©zo au Pdt Patrice Talon, voici comment la RĂ©publique du BĂ©nin a Ă©tĂ© vivifiĂ©e pendant plus d’un siĂšcle et demi

0 3 212
Du traitĂ© signĂ© par le roi GhĂ©zo jusqu’au Renouveau dĂ©mocratique, en passant par l’État de protectorat français, la proclamation de l’indĂ©pendance, la pĂ©riode rĂ©volutionnaire, l’idĂ©ologie marxiste-lĂ©niniste et la RĂ©publique populaire, la chronologie de l’histoire politique  »Dahomey-BĂ©nin » a Ă©tĂ© caractĂ©risĂ©e par de nombreux avĂšnements, de par ses diverses formes de gouvernances qui mĂ©ritent d’ĂȘtre relatĂ©es Ă  la nouvelle gĂ©nĂ©ration.
Lisez plutĂŽt.
Symbole du trÎne du roi Ghézo (1818-1858)
En 1851 : Ghézo, roi du Dahomey, signe un traité avec la France.
En 1853 : Le roi Glùlù autorisa les Français à s’installer à Cotonou.
Octobre 1880 : Le traitĂ© de Ouidah plaçait  Cotonou et Porto-Novo sous tutelle française, avec versement d’une pension au roi du Dahomey BĂ©hanzin. Celui-ci ne s’en contenta pas et dĂ©clara la guerre aux Français. Il fut battu en 1892 par le colonel Alfred-AmĂ©dĂ©e Dodds.
1894 : Le Dahomey devient un protectorat et Béhanzin fut déporté.
1899 : Le Dahomey entre dans l’A.O.F. (Afrique Occidentale Française)
1945 : Des dĂ©putĂ©s (circonscription Dahomey-Togo) reprĂ©sentent l’Empire Colonial Français : Sourou Migan Apithy, et Hubert Maga en 1951.                                
1958 : La République du Dahomey est proclamée le 4 décembre au sein de la Communauté Française. Apithy devient président du conseil de ce gouvernement.
1959 : CrĂ©ation de la fĂ©dĂ©ration du Mali. Eclatement des partis, dĂ©mission de Emile Derlin ZINSOU. Apithy prend la tĂȘte d’un gouvernement d’union nationale, puis dĂ©missionne le 21 mai 1959. Il sera remplacĂ© par Hubert Maga qui proclamera l’indĂ©pendance  le 1er aoĂ»t 1960.
1963: Le président Hubert Maga est renversé par le Général Christophe Soglo.
1964: Retour à la gestion civile : Apithy puis Justin Ahomadégbé seront présidents.
1965: Tahirou Congakou est renversĂ© par le coup d’état du GĂ©nĂ©ral Christophe Soglo.
1967: Suite à une crise politique, le Général Christophe Soglo préside un comité de rénovation nationale qui est renversé le 17 décembre par le commandant Maurice Kouandété. Il met en place un comité révolutionnaire de surveillance présidé par le Lt-Cl  Alphonse Alley.
1968 (31 mars) : Nouvelle Constitution. Le Dr Emile Derlin Zinsou devient PrĂ©sident mais est renversĂ© par un nouveau coup d’état militaire (par Maurice KouandĂ©tĂ©, Sinzogan et Paul Emile de-Souza) le 10 dĂ©cembre 1968. Le Lt-Cl Paul Emile de-Souza devient Chef d’État.
1970: Un triumvirat (surnommĂ© monstre Ă  trois tĂȘtes) composĂ© de : Maga, AhomadĂ©gbĂ© et Apithy reprĂ©sentant les trois partis traditionnels, dirigera le pays.
23 fĂ©vrier 1972 : Tentative de coup d’État.
26 octobre 1972 : Coup d’État rĂ©ussi par le GĂ©nĂ©ral Mathieu KĂ©rĂ©kou qui dĂ©crĂšte un rĂ©gime marxiste-lĂ©niniste. Le Dahomey devient  le BENIN.
1974: Nationalisations.
1975: Le capitaine AĂŻkpĂ©, ministre de l’intĂ©rieur, accusĂ© d’adultĂšre avec la femme du chef de l’état BĂ©atrice Lakoussan est abattu.
18 octobre 1975 : Complot par le Dr Zinsou (en exil Ă  Paris).
30 novembre 1975 : RĂ©publique populaire.
1er et 2 février 1976 : 11 «zinsouistes» sont condamnés à mort.
16 janvier 1977 : Tentative de complot par Bob DĂ©nard
1984: Réélection du président Kérékou, amnistie politique.
1987: L’économie tombe en faillite.
1988: Selon Amnisty International, plus de 200 prisonniers politiques sont détenus sans inculpation ni jugement.
1989: Mathieu KĂ©rĂ©kou, rĂ©Ă©lu PrĂ©sident, renonce Ă  l’idĂ©ologie marxiste-lĂ©niniste.
1990: La constitution de 1977 est suspendue et le parlement est dissous. Un gouvernement de transition est dirigĂ© par NicĂ©phore Soglo. Mathieu KĂ©rĂ©kou accepte de gouverner avec l’opposition et d’organiser des Ă©lections libres.
1991 : Elections législatives et présidentielle: Nicéphore Soglo est élu, battant Mathieu Kérékou.
1996 : Mathieu Kérékou redevient Président de la République.
2001: RĂ©Ă©lection du prĂ©sident Mathieu KĂ©rĂ©kou. Atteint par la limite d’ñge, il ne pourra plus se prĂ©senter en 2006.
2006 (février) : Election démocratique de Thomas Boni YAYI
2011: RĂ©Ă©lection de Thomas Boni YAYI grĂące Ă  une victoire au premier tour, la premiĂšre fois dans l’histoire des Ă©lections au BĂ©nin.
2016 : Election de Patrice Athanase Guillaume Talon, aprÚs un exil politique en France qui avait duré 3 ans.

2019 (Novembre) : Révision de la Constitution du 11 décembre 1990

2021 : Patrice Talon est réélu Président de la République, grùce à une victoire au premier tour, tout comme son prédécesseur en 2011. Il a été élu avec comme colistiÚre Mariam Chabi Talata qui devient la vice présidente du Bénin.

 
Voir ici un mini-album photos de quelques figures clĂ©es de l’histoire politique du BĂ©nin
 
Ahomadégbé TomÚtin
Sourou M. Apithy, Hubert K. Maga et Emile Derlin Zinsou
Général Mathieu Kérékou
Le regretté Capitaine Michel Aïkpé
À bientĂŽt, pour un nouveau numĂ©ro de la rubrique « LES ARCHIVES DU 229đŸ‡§đŸ‡ŻÂ».
Loading...
X