Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

« ARCHIVES du 229 » : Du roi Ghézo au Pdt Patrice Talon, voici comment la République du Bénin a été vivifiée pendant plus d’un siècle et demi

0 87
« ARCHIVES du 229 »
Du roi Ghézo au Pdt Patrice Talon, voici comment la République du Bénin a été vivifiée pendant plus d’un siècle et demi
Publié le 05 Déc. 2019 à 22h 10’
Par La Rédaction, La TEMPÊTE
Symbole du trône du roi Ghézo (1818-1858)

Du traité signé par le roi Ghézo jusqu’au Renouveau démocratique, en passant par l’état de protectorat français, la proclamation de l’indépendance, la période révolutionnaire, l’idéologie marxiste-léniniste et la République populaire, la chronologie de l’histoire politique ”Dahomey-Bénin” a été caractérisée par de nombreux faits, de par ses diverses formes de gouvernances qui méritent d’être relatées à la nouvelle génération.
Lisez plutôt.

En 1851, Ghézo, roi du Dahomey signe un traité avec la France.
En 1853, le roi Glèlè autorisa les Français à s’installer à Cotonou.
Octobre 1880: le traité de Ouidah plaçait  Cotonou et Porto-Novo sous tutelle française, avec versement d’une pension au roi du Dahomey Béhanzin. Celui-ci ne s’en contenta pas et déclara la guerre aux Français. Il fut battu en 1892 par le colonel Alfred-Amédée Dodds.
1894: le Dahomey devient un protectorat et Béhanzin fut déporté.
1899: le Dahomey entre dans l’A.O.F. (Afrique Occidentale Française)
1945: des députés (circonscription Dahomey-Togo) représentent l’Empire Colonial Français : Sourou Migan Apithy, et Hubert Maga en 1951.                                
1958: la République du Dahomey est proclamée le 4 décembre au sein de la Communauté Française. Apithy devient président du conseil de ce gouvernement.
1959: création de la fédération du Mali. Eclatement des partis, démission de Emile Derlin ZINSOU. Apithy prend la tête d’un gouvernement d’union nationale, puis démissionne le 21 mai 1959. Il sera remplacé par Hubert Maga qui proclamera l’indépendance  le 1er août 1960.
1963: le président Hubert Maga est renversé par le Général Christophe Soglo.
1964: retour à la gestion civile : Apithy puis Justin Ahomadégbé seront présidents.
1965: Tahirou Congakou renversé par le coup d’état du Général Soglo.
1967: Suite à une crise politique, le Général Soglo préside un comité de rénovation nationale qui est renversé le 17 décembre par le commandant Maurice Kouandété. Il met en place un comité révolutionnaire de surveillance présidé par le Lt-Cl  Alphonse Alley.
1968 (31 mars) : nouvelle Constitution. Le Dr Emile Derlin Zinsou devient Président mais est renversé par un nouveau coup d’état militaire (par Maurice Kouandété, Sinzogan et Paul Emile de-Souza) le 10 décembre 1968. Le Lt-Cl Paul Emile de-Souza devient chef de l’état.
1970: Un triumvirat (surnommé monstre à trois têtes) composé de : Maga, Ahomadégbé et Apithy représentant les trois partis traditionnels, dirigera le pays.
23 février 1972 : tentative de push.
26 octobre 1972 : coup d’état réussi par le Gal Mathieu Kérékou qui décrète un régime marxiste-léniniste. Le Dahomey devient  BENIN.
1974: nationalisations.
1975: le capitaine Aïkpé, ministre de l’intérieur, accusé d’adultère avec la femme du chef de l’état Béatrice Lakoussan est abattu.
18 octobre 1975 : complot par le Dr Zinsou (en exil à Paris).
30 novembre 1975 : République populaire.
1er et 2 février 1976 : 11 « zinsouistes » sont condamnés à mort.
16 janvier 1977 : tentative de complot par Bob Dénard
1984: Réélection du président Kérékou, amnistie politique.
1987: l’économie tombe en faillite.
1988: selon Amnisty International, plus de 200 prisonniers politiques sont détenus sans inculpation ni jugement.
1989: Mathieu Kérékou, réélu Président, renonce à l’idéologie marxiste-léniniste.
1990: la constitution de 1977 est suspendue et le parlement est dissous. Un gouvernement de transition est dirigé par Nicéphore Soglo. Mathieu Kérékou accepte de gouverner avec l’opposition et d’organiser des élections libres.
1991 : Elections législatives et présidentielle: Nicéphore Soglo est élu, battant Mathieu Kérékou.
1996 : Mathieu Kérékou redevient Président de la République.
2001: réélection. Atteint par la limite d’âge, le Président Mathieu Kérékou ne pourra plus se présenter en 2006.
2006 (février) : élection démocratique de Thomas Boni YAYI
2011: deuxième mandat de Thomas Boni YAYI
2016 : élection de Patrice Talon

Voir ici un mini-album photos de quelques figures clées de l’histoire politique du Bénin

Ahomadégbé Tomètin

Sourou M. Apithy, Hubert K. Maga et Emile Derlin Zinsou
Général Mathieu Kérékou
Le regretté Capitaine Michel Aïkpé

Nous vous reviendrons pour un nouveau numéro de notre rubrique « ARCHIVES DU 229 ».
LIRE AUSSI :  Classé parmi les 50 personnalités les plus influentes de l’UEMOA : Le Chef du 8è arr. de Cotonou, Alain Cossi Gbaguidi consacré pour ses visions et efforts de développement à la base

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend