Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Affaire « supposé placement en résidence surveillée » du Gal Gbaguidi : 03 personnes déposées en prison

0 1 047

✍🏾 Loth HOUSSOU

La fausse rumeur formellement démentie concernant un « supposé placement en résidence surveillée » du Général Fructueux Gbaguidi, chef d’état major général des forces armées béninoises, connaît un nouveau rebondissement. Interpellés après la divulgation de la fausse nouvelle, sept (07) mis en cause ont été présentés devant le procureur de la Criet, mercredi 21 février 2024.

Fructueux Gbaguidi

Quelques heures après leur audition à tour de rôle, quatre (04) des mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt et donc déposés en prison. Les quatre (04) autres prévenus poursuivis sans mandat, ont été placés sous convocation. Selon nos sources, les sept (07) personnes interpellées comparaissent tous, ce jeudi 22 février, devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET).

Retour en arrière…

Le samedi 10 février 2024, une fausse rumeur faisant état de ce que le Général Fructueux Gbaguidi, serait placé en résidence surveillée, avait abondamment circulé sur la toile. La même source infondée indiquait que les services de renseignements auraient intercepté des appels téléphoniques entre le Général et les autorités des pays de l’AES (Alliance des États du Sahel – Mali, Burkina Faso et Niger).

Au regard de la gravité de l’intoxication au haut sommet de l’État, le chef d’état major général des armées est sorti de ses gonds, pour démentir l’information, quelques jours plus tard. Il a ainsi décidé d’engager des poursuites judiciaires contre les malhonnêtes citoyens auteurs de cette forfaiture.
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X