Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Affaire ICC Services : Les 02 cerveaux de l’arnaque sortis de prison !

0 1 719

Après 10 années de vie carcérale (juillet 2010- juillet 2020), Guy Akplogan et Émile Tégbénou, les deux premiers responsables de la plus grande machine d’arnaque basée sous la collecte illégale d’épargne publique, au nom de la société ICC-Services (Investments Consultancy and Computering Services), sont désormais libres de leurs mouvements.

A l’issue des audiences déroulées successivement les mardi 14 et le mercredi 15 juillet 2020, les deux amis et partenaires (PDG Guy Akplogan et le directeur régional Ouéme-Plateau, Émile Tégbénou) ont été libérés, conformément aux décisions de justice prises à l’issue du procès grand public déroulé courant décembre 2018 et janvier 2019, à la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET).

LIRE AUSSI :  Tentative d’expropriation frauduleuse des terres : Une figure politique dans l'œil du cyclone à Hèvié

Tenez-vous tranquille !

Après eux, les deux autres cerveaux à savoir le DG Pamphile Dohou et le directeur régional Mono-Couffo, Clément Sohounou, seront également libérés successivement les 20 et 22 juillet 2020. Avec ces libérations, on retiendra qu’il n’y aura plus aucun des responsable épinglé derrière les barreaux, de cette affaire qui a fait plus de 300.000 personnes spoliées, pour un total estimé à plus de 200 milliards de francs CFA.

En effet, Guyonne Yvonne Akplogan, directrice technique de Icc-Services et fille aînée de Guy Akplogan, Ezéchiel Bodjrènou, directeur administratif de Icc-Services, Ernest Tétédé, comptable de la même structure illégale et Firmin Akplogan, jeune frère de Guy Akplogan, un des responsables de Icc-Services sont désormais libres avaient tous été libérés en 2012, après deux (02) années de peines purgées derrière les barreaux.

LIRE AUSSI :  Pour avoir escroqué un client à hauteur de 7 millions de F CFA : La Directrice Générale d'une influente société de vente de parcelles bientôt devant la justice

Pour rappel, l’affaire ICC Services ou l’affaire Madoff béninoise est un scandale politico-économique, qui s’est déroulé entre 2006 et 2010. C’était une arnaque financière consistant à rémunérer les premiers investisseurs avec les dépôts des nouveaux clients, avec des taux d’intérêt très élevés, allant jusqu’à 200% par trimestre.

Après son effondrement en 2010, plusieurs épargnants et l’opposition avaient accusé les dirigeants béninois d’avoir été de connivence avec les responsables ce système d’escroquerie historique au Bénin.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend