Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Affaire de faux médicaments:L’He Atao Hinnouho libéré et hospitalisé sous haute surveillance policière

0 49
Parti du pays depuis le 07 décembre 2018, l’Honorable Atao Mohamed Taofick Hinnouho est de retour au Bénin. C’était le vendredi 27 avril 2018, jour où l’élu de la 15è circonscription électorale a décidé, lui-même, de se rendre à la justice, car était-il recherché par la police républicaine, pour le dossier dit de faux médicaments.

Après s’être présenté au juge des référés, il lui a été notifié que l’affaire l’impliquant est aux mains du juge des libertés. Après son audition devant le juge des libertés, l’honorable a bénéficié d’une liberté, conformément à l’article 90 de la Constitution qui stipule qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou vote émis par lui dans l’exercice de ses fonctions(…) sauf le cas de flagrant délit (…).
Des sources dignes de foi, juste après la sortie de l’honorable, il aurait été violenté, raison de son hospitalisation depuis la soirée du vendredi 27 avril 2018.
Mais seulement, l’on ignore les raisons pour lesquelles le CNHU où l’honorable est en train de suivre les soins, est sous haute surveillance policière. L’on est bien tenté d’affirmer qu’à nouveau, l’honorable devrait être interpelé. Mais pourquoi ? On ne saurait le dire car, suite à sa mise en liberté provisoire par le juge des libertés au Tribunal de Première instance de première classe de Cotonou, il ne devrait être interpellé qu’après sa levée d’immunité.

C’est dire que ce dossier de faux médicaments n’a pas encore fini de livrer ses épisodes. Les prochains jours nous édifieront.

A suivre…

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Secret de santé (épisode 2) : Voici comment perdre 13 kg en 02 semaines

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend