Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Affaire 03 tonnes de cocaïne : Six (06) Béninois déjà interpellés devront fêter en prison (Plusieurs autres personnes traquées par la police républicaine)

0 3 313
Affaire 03 tonnes de cocaïne
Six (06) Béninois déjà interpellés devront fêter en prison
Leur procès programmé pour le 07 janvier 2020
Plusieurs autres personnes traquées par la police républicaine

Publié le 06 Déc. 2019 à 17h 47’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE


Mounirou Odjo, Genève  Agbédjiko, Gilbert Sèmassa Codjo,Hamiss Dramane, Aristide Adéyèmi Adéyéwaet Florentin Gbèdohoun ne sont plus libres de leurs mouvements. Ils sont incarcérés depuis quelques jours et sont placés sous mandat de dépôt à la prison civile de Cotonou, après quelques jours de garde-à-vue dans des commissariats. Et pour cause, ces six (06) jeunes activistes des réseaux sociaux (whatsApp et Facebook) ont divulgué à maintes reprises et sans preuves, des publications indexant l’entourage direct de la Première Dame du Bénin dans l’affaire « Trois tonnes de cocaïne » arraisonnées à Montevideo, en Uruguay.

Présentés au Procureur de la République du Tribunal de Cotonou Mario Mètonou, ils sont soupçonnés de « délit de diffamation ». Et donc, ils ont tous été mis sous mandat de dépôt puis écroués à la prison civile de Cotonou. Ceci, malgré les plaidoiries du trio d’avocat-conseils qui les a épaulés à savoir Me Louis Fidégnon, Me Eugène Kougblénou et Me Maxime Codo.
Du dispositif légal qui noie les prévenus
En effet, selon l’article 558 de la loi n°2017-20 portant « code du numérique » en République du Bénin, les personnes poursuivies pour des délits que l’on  qualifierait de diffamation sont passibles de peines prévues par une autre loi, la loi 2015-07 du 20 mars 2015 portant code de l’information et de la communication, pour les infractions de même nature.
Programmés à se présenter au procès le 07 janvier 2020, les prévenus devront donc passer la période des fêtes de fin d’année en tôle et selon nos sources, ils risquent jusqu’à six (06) mois d’emprisonnement ferme.
Pour rappel, la plupart des interpellations ont eu lieu à domicile à Cotonou et à Porto-Novo, entre le mardi 26 et le mercredi 27 novembre 2019.
Pour exemple, Florentin Gbedohoun a été interpellé à son domicile, à Porto-Novo. Aristide Adéyèmi Adéyéwa, lui aussi, a été pris à son domicile, dans son salon. Hamiss Dramane quant à lui, apparemment le plus connu du lot sur la toile car membre du ‘’Fan Club Boni Yayi’’, a été interpellé le mercredi 04 décembre 2019 à Fidjrossè, dans la rue du domicile du président de la « Fondation Mathieu Kérékou ». Les 02 derniers ont été interpellés le même jour.

Outre les six (06) détenus provisoires, les arrestations se poursuivront selon nos sources, car de nombreuses personnes encore dans le viseur, sont recherchées.
LIRE AUSSI :  BENIN-Faits divers : Comment une femme mariée s'est faite piéger par le chauffeur de son époux en commettant l'adultère... 😴

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend