Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Admis aux urgences du CNHU de Cotonou le 18 mai dernier : L’artiste Assa Cica décédé ce soir (Il avait bénéficié du soutien des DG/FAC et DG/BuBeDra mercredi dernier)

0 4 534

L’artiste musicien, chanteur et instrumentiste Michel K. Agadja alias Assa Cica a rendu l’âme dans la soirée de ce vendredi 22 mai 2020, des suites d’une longue maladie.

Indisposé depuis plusieurs mois et sous traitement tantôt à la maison, tantôt dans un centre de santé, l’artiste qui a fait la fierté du Bénin pendant près de 50 années s’est éteint, suite à son admission aux urgences du Centre National des Hospitaliers Universitaires de Cotonou (CNHU) le lundi 18 mai dernier. Selon les explications de l’un de ses enfants, cet ancien sociétaire du groupe Poly Rythmo avait été évacué suite à une crise de tension. État de santé devenu considérablement dégradée à cause aussi du poids de l’âge qui le rongeait depuis des années.

LIRE AUSSI :  14è ÉDITION DU FESTIVAL SICA: 👉🏽Le malien Sidi Mouctar Dembélé alias « Roi 12-12 » décoré et consacré 👉🏽Le Ghana remporte le plus grand prix des SICA 2020 👉🏽Le Bénin s'en sort avec le prix de ''Meilleur Présentateur live''

Assa Cica avait bénéficié du soutien financier des DG/FAC et DG/BuBeDra, 02 jours plus tôt

Informé de son évacuation sanitaire au CNHU , et ne pouvant rester indifférent face à la situation, le Ministre de la Culture Jean-Michel Abimbola avait instruit le Directeur Général du Fonds des Arts et de la Culture (DG/Fac) Gilbert Déou Malé et celui du Bureau Béninois des Droits d’Auteurs (BuBeDra) Eugène Abbalo à se rendre au chevet de l’artiste, pour lui témoigner son affection, en lui apportant le soutien du ministère, le mercredi 20 mai dernier.

Il s’agissait d’une enveloppe financière contenant une importante somme d’argent. Geste social dont bénéficiait l’artiste Assa Cica depuis plusieurs années et pour la énième fois de la part du ministère de la culture à travers les deux structures sous sa tutelle. « … Déjà pour nous aujourd’hui, c’est d’accompagner les parents pour que notre artiste nous revienne saint et sauf. Ça va être comme ça pour tous les autres artistes… », avait rassuré le DG/FAC Gilbert Déou Malé.

LIRE AUSSI :  Annoncé pour ce samedi 09 mars 2019 : Le « Gala du KANVO » reporté au 13 avril 2019

Ce soutien financier apporté au profit de l’artiste n’était pas puisé de son droit d’auteur qu’il touche régulièrement au Bubedra. Il émane plutôt du fonds de solidarité mis en place pour apporter assistance aux artistes, en cas de besoin et d’urgence. Cette clarification, Eugène Abbalo, le Directeur Général du Bubedra l’a apportée, avant d’exhorter les parents des artistes en situation de crise ou d’urgence de saisir les services administratifs de la structure qu’il coiffe, en lieu et place des actions d’alertes vulgaires et déshonorantes auxquelles ils sont habituées sur les réseaux sociaux, lorsqu’un artiste proche à eux se trouve en situation difficile.

LIRE AUSSI :  1ère édition de MISS WORLD Bénin : Fleur Hessou sacrée ambassadrice de beauté (Lucrèce Dédéhou, 2è et Sinelle Aïgba, 3è)

Abondant dans le même sens, le DG/FAC avait, lui aussi, exhorté les parents des artistes à faire preuve d’honnêteté, pour que les accompagnements, les fonds puissent servir à ce pourquoi ils ont été débloqués.

Mais hélas !

Voilà deux (02) jours après ce soutien de la part des autorités de la culture, et l’artiste s’en est allé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend