Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

A peine installé à la tête de Cotonou : Le nom de Luc Atrokpo utilisé pour escroquer les populations

0 2 571

Alors que les membres du tout nouveau conseil communal (de Cotonou) qu’il dirige viennent à peine d’être installés dans leurs nouvelles fonctions pour relancer le développement de la ville phare du Bénin, des individus sans foi ni loi ont, eux aussi, déjà mis en branle leur machine d’escroquerie, en exploitant le nom du nouvel édile, Luc Sètondji Atrokpo.
A travers un communiqué de presse publié par le nouvel homme fort qui a remplacé Isidore Gnonlonfoun, la mise en garde à l’égard de ces individus mal intentionnés est simple et claire : cesser immédiatement ladite pratique, au risque d’en payer les frais.

LIRE AUSSI :  BÉNIN : Deux grandes décisions prises par le gouvernement ce mercredi 27 janvier (👉🏾Découvrez)

Lisez plutôt.

<< Il m’est revenu à travers plusieurs plaintes que des individus mal intentionnés utilisent mon nom et ma photo avec de faux profils pour arnaquer les populations. Entre autres stratégies utilisées, il y’a des promesses de micro crédit moyennant une caution à payer par Mobil money. Plusieurs personnes se sont vues ainsi escroquer de sommes allant jusqu’à 300.000 Fcfa. Je déplore et condamne fermement ces comportements délictueux. Je voudrais ici réaffirmer que je n’ai jamais demandé, ni par mail, ni par Facebook ou Whatsapp, un quelconque soutien financier ou matériel encore moins mandaté qui que ce soit à cette fin.

LIRE AUSSI :  Bénin :Un nouveau statut spécial au profit des personnels des corps armés bientôt adopté (03 cadres nommés à des postes de responsabilité) (Voici quelques autres décisions importantes prises par le gouvernement ce mercredi)
Je rappelle que ces faits sont punis par la loi. Par conséquent j’invite les auteurs de ces actes à cesser immédiatement leurs agissements au risque d’aggraver leur cas au niveau des autorités compétentes que j’ai déjà saisies. J’appelle tout le monde à la vigilance et au calme et j'invite tous ceux et celles qui seront désormais contactés par ces usurpateurs de mon identité, à signaler aux forces de l’ordre tout message suspect. Je compte sur votre bonne collaboration pour mettre fin à ces pratiques malsaines >>.

Luc Sètondji ATROKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend