Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

A la faveur de la communauté islamique du Bénin : L’Imam Moutawakil Boukari réclame une loi au sujet des fêtes

0 1 963
ESPACE PUB

Téléchargez l’application mobile de votre chaîne DBM TV via PLAY STORE ou grâce au lien suivant:
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.dbm.app   et emportez la télé partout où vous voulez.

A la faveur de la communauté islamique du Bénin

L’Imam Moutawakil Boukari réclame une loi au sujet des fêtes
Publié le 22 Août 2019 à 17h 56′
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
L’Imam Moutawakil Boukari
A l’instar de la communauté islamique du monde entier, les fidèles de la Mosquée Centrale Médine II d’Agori-Plateau à Abomey-Calavi ont sacrifié dimanche 11 août dernier à la traditionnelle célébration de la Tabaski, sous la houlette de leur guide spirituel, Imam Moutawakil Boukari.
Comme à l’accoutumée, l’Imam Boukari a nourri les fidèles musulmans présents  à la place Idi de l’Ecole Primaire Publique de Zogbadjè, de la parole de vie contenu dans le Coran. Le partage, la réconciliation, l’attachement, la paix et la manifestation l’amour fraternel autour de soi et surtout aux malades. Ce sont les principales recommandations faites par l’Imam à l’endroit des siens.
Après avoir déploré la mauvaise gouvernance des différents Chefs d’Etats qui se sont succédés depuis les indépendances, il a invité le pouvoir de la Rupture à une politique pouvant réellement profiter à l’ensemble des Béninoises et Béninois, sans distinction de bord politique, avant d’adresser une demande aux autorités du gouvernements et aux députés.
« … Nous suggérons aux honorables députés de voter une loi allant dans ce sens c’est-à-dire lorsque la fête de Tabaski tombe sur un dimanche, le lundi sera chômé », a évoqué l’Imam qui estime que la fête de Tabaski tombant sur dimanche, le lundi devrait être naturellement férié.
Par ailleurs, il a pointé du doigt la gouvernance Talon qui, à l’en croire, ne permet pas au peuple le mieux-être.

« … Notre pays sombre peu à peu dans le chaos. Partout la colère et la déception, contre les gouvernements, restés sourds, à la misère du peuple. Nombreuses sont les familles qui continuent d’avoir de la peine  à s’offrir un repas par jour.
Les prix des denrées de première nécessité continuent d’être  hors de la portée tant des  couches moyennes que les couches défavorisées dont le nombre  ne cesse de se multiplier. Le chômage des jeunes n’est plus chronique, mais endémique. Avec ou sans diplômes, ils sont des milliers voir des millions à se tourner les pouces toute la journée … ».
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  SPIRITUALITE/METAPHYSIQUE : LE SIGNE ASTROLOGIQUE DU BENIN (3è et dernière partie : LE LION ET LE NOMBRE 11) ✍🏾Par le Métaphysicien et Plasticien AMOUSSA Abdou RAHIMI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend