Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

« 800 millions FCfa », « 600 millions FCfa », etc. : Ce que doivent payer certains candidats des Démocrates aux impôts, avant l’obtention de leurs quitus fiscaux pour les législatives de 2023

0 1 998

Au parti de l’opposition Les Démocrates, c’est l’effarement en ce moment. Après leur dernière demande à la Direction Générale des Impôts avec exploit d’huissier de signifier à chaque candidat du parti n’ayant pas encore reçu son quitus fiscal des montant d’impôts dûs, la réponse est arrivée ce 07 novembre 2022.

Sur 12 candidats en lice n’ayant pas encore reçu leur quitus fiscaux, 05 ont été satisfaits ce lundi 07 novembre 2022, et un autre, Léon Comlan Ahossi, ce mardi 08 novembre. Six (06) candidats sont donc en, en attente. En lieu et place des quitus fiscaux, il a été signifié à 4 personnes parmi ces derniers, qu’ils doivent encore aux impôts. Il s’agit de Patrick Djivo : 800 millions de francs Cfa encore à payer aux impôts ; Justin Adjovi : 600 millions de francs Cfa ; Nourenou Atchadé : 89 millions ; Jean-Marie Allagbé : 86 millions. Deux autres candidats sont toujours en attente de notifications.

La 9è mandature des élections législatives sont prévues pour le 08 janvier 2023. La Commission Électorale Nationale Autonome (CÉNA) continue d’étudier les dossiers de candidature de chaque parti. Après 08 jours d’études à partir de la date de clôture des dépôts, elle notifiera officiellement à chaque parti ses observations. Ces derniers auront dès lors 72 heures pour se mettre à jour.

Soyez toujours le premier à avoir l’info, grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...