Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

35 spectacles, 75 représentations pour 06 villes du Bénin : Le Fitheb « de la renaissance » sous les feux de la rampe

0 202

L’affiche officielle du Fitheb 2018

Pour la 14è édition de son histoire, le Festival International de Théâtre du Bénin (Fitheb) est déjà au rendez-vous cette année. Lancée officiellement le samedi 17 novembre 2018 sur l’esplanade intérieur du stade Gl Mathieu Kérékou de Cotonou, ce grand rendez-vous du théâtre africain et d’Europe offre 35 spectacles dans 06 villes du Bénin.


 « Théâtre et engagement civique et social pour un développement durable au Bénin, en Afrique et dans le monde » ; c’est le thème autour duquel a été déroulée la table ronde, la première activité qui a lancé la 14è édition du festival, les vendredi 16 et samedi 17 novembre dans la grande salle de son siège à Cotonou.
Dans une ferveur plus ou moins festive et devant un public visiblement motivé et accroché, le Ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport Oswald Homéky, de concert avec le Directeur du Festival International du Théâtre du Bénin (Fitheb) Eric Hector Hounkpè, a donné le top de cette grande messe du 6è art devant acteurs et un parterre d’hommes de médias. Pour Oswald Homéky, cette 14è édition est une édition de retour, de renaissance.
Au programme, 35 spectacles d’attraction dans 17 espaces de représentations à travers 06 villes à savoir Porto-Novo, Lokossa, Abomey, Parakou, Natitingou puis Cotonou où est implanté le « Village du Fitheb ». A travers ces 35 riches spectacles, les accrocs de la scène qui feront le déplacement savoureront les délices du théâtre de forum, le théâtre de développement, le théâtre de tout monsieur, le théâtre de tout le monde et le théâtre filmé ; le conte chanté ; le conte mimé  et l’humour.
A cette grande messe, plusieurs personnalités seront distinguées, annonce le Directeur du festival. Il s’agit des figures de ce domaine artistique qui ont contribué à la valorisation du théâtre, des hommes et des femmes qui ont dédié leur vie tout le temps à l’émergence de nouvelles idées à travers le théâtre. Entre eux, Alougbine Dine, José Pliya, Tola Kokoui. Dans un autre registre, Oscar Kidjo et bien d’autres à titre posthume.

Loth HOUSSOU

Loading...