Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

1er tour de l’élection présidentielle en France : Vers un taux de participation en baisse, par rapport à 2017

0 479

Le taux de participation au premier tour de l’élection présidentielle était de 25,48 % à midi ce dimanche 10 avril en France métropolitaine. Lors de l’élection de 2017, il s’élevait à 28,54 %.

Les Français ont pu commencer à voter dès 8 heures ce dimanche, dans un contexte toujours marqué par l’épidémie de Covid-19. Première indication de la physionomie du premier tour de l’élection présidentielle, le taux de participation à midi était de 25,48 % ce dimanche 10 avril, a indiqué le ministère de l’intérieur. Un chiffre inférieur à celui de 2017 à la même heure, qui s’élevait à 28,54 %.

La plus faible participation au premier tour d’une élection présidentielle avait été enregistrée il y a 20 ans, (2002). A midi de cette époque, elle était de 21,39 %. Il y a cinq ans, le taux final de participation avait été de 77,77 % sur l’ensemble de la France, soit un peu moins qu’en 2012 (79,48 %). Sous la Ve République, c’est l’élection de 2002 qui a été marquée par la plus faible participation au premier tour, avec 74,82 % de voix exprimées. À midi, le taux de participation était toutefois très inférieur à celui de cette année (21,39 %). La présidentielle mobilise en général autour de 80 % des électeurs.

En effet, presque dans tous les pays du monde, le constat général fait savoir que le taux de participation enregistré dès midi, permet de faire un rapprochement approximatif du taux de participation global dès la fermeture des bureaux de vote. C’est dire que dès 19 heures ou 20 heures françaises, (heures de fermeture de tous les bureaux de vote), le taux de participation des électeurs pourrait être en baisse, par rapport à 2017.
Pour rappel, les premiers résultats seront connus dès 20 heures françaises, et douze candidats se présentent au premier tour de cette élection présidentielle en France. Il s’agit de : Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Fabien Roussel (Parti communiste français), Emmanuel Macron (La République en marche), Jean Lassalle (Résistons !), Marine Le Pen (Rassemblement national), Éric Zemmour (Reconquête !), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Anne Hidalgo (Parti socialiste), Yannick Jadot (Europe Écologie-Les Verts), Valérie Pécresse (Les Républicains), Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France).

✍🏾La Tempête Infos, avec La Croix

Loading...