Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

😭Burkina Faso : Une cinquantaine de femmes enlevĂ©es par des prĂ©sumĂ©s jihadistes

0 2 303

Dans le nord du Burkina Faso, des terroristes prĂ©sumĂ©s ont enlevĂ© une cinquantaine de femmes en deux jours. C’était entre jeudi 12 janvier et vendredi 13 janvier 2023 dans le dĂ©partement d’Arbinda.

Des sources locales ont dĂ©clarĂ© au quotidien «L’Observateur Paalga» que 41 femmes ont Ă©tĂ© enlevĂ©es jeudi matin alors qu’elles se rendaient dans la brousse, Ă  quatre kilomĂštres de la ville, Ă  la recherche de feuilles et de fruits comestibles.

Un jour plus tard, un deuxiĂšme groupe de 15 femmes, qui n’avait pas Ă©tĂ© informĂ© de l’incident de la veille, a connu le mĂȘme sort dans les mĂȘmes circonstances.
Sur le nombre total de femmes victimes de la tentative d’enlĂšvement, seules cinq ont rĂ©ussi Ă  s’échapper des mains des terroristes prĂ©sumĂ©s, trois du premier groupe et deux du second, selon le journal.

À en croire le tĂ©moignage de plusieurs habitants et de responsables locaux souhaitant rester anonymes, un premier groupe d’une quarantaine de femmes a Ă©tĂ© enlevĂ© Ă  une dizaine de kilomĂštres au sud-est d’Arbinda et un autre d’une vingtaine le lendemain au nord de cette commune. Certaines se sont Ă©chappĂ©es puis ont regagnĂ© leur village avant de tĂ©moigner.

« Les femmes se sont regroupĂ©es pour aller cueillir des feuilles et des fruits sauvages en brousse parce qu’il n’y a plus rien Ă  manger », a expliquĂ© un des habitants, prĂ©cisant qu’elles Ă©taient parties avec leurs charrettes dans la journĂ©e de jeudi. « Le jeudi soir, ne les voyant pas revenir, nous avons pensĂ© que leurs charrettes avaient eu un problĂšme, mais trois rescapĂ©es sont revenues nous dire ce qui s’est passĂ© », a ajoutĂ© un autre habitant.

L’armĂ©e dĂ©jĂ  Ă  l’Ɠuvre pour les retrouver

L’armĂ©e burkinabĂ© a lancĂ© des recherches pour retrouver la trace des femmes, mais n’a pas encore trouvĂ© l’emplacement des otages.
Le dĂ©partement d’Arbinda, dans la province du Soum, est soumis Ă  un blocus terroriste depuis plusieurs semaines, avec des affrontements rĂ©pĂ©tĂ©s entre les forces exĂ©cutives du Burkina Faso et ces groupes armĂ©s.

Le capitaine Ibrahim TraorĂ©, prĂ©sident de transition issu du coup d’Etat militaire du 30 septembre 2022, le deuxiĂšme en huit mois, s’est donnĂ© pour objectif « la reconquĂȘte du territoire occupĂ© par ces hordes de terroristes ».
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier Ă  avoir l’info grĂące Ă  notre application mobile TempĂȘte Infos Ă  tĂ©lĂ©charger iciđŸ‘‡đŸŸ
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...